Vous êtes ici : Accueil > Finance

Action Paie

Il est un fait indéniable que les charges sociales sont élevées à la fois pour les entrepreneurs et les salariés et qu’il est indispensable de gérer ce poste le plus étroitement possible lorsque l’on est responsable de société, quelle que soit sa taille.

Il existe un certain nombre de dispositifs permettant de diminuer ces charges au travers, soit de la structure juridique de la société, soit grâce à différentes exonérations.

Il est donc nécessaire de connaître et de maîtriser tous ces paramètres qui permettront une optimisation sociale dans le 75.

Les économies de charges en fonction de la structure

Les entreprises individuelles, les auto-entreprises et les TNS (Travailleurs Non Salariés) bénéficient, chacun dans leur domaine, de formalités simplifiées ainsi que des cotisations adaptées. En ce qui concerne les entreprises individuelles, les charges sont moins élevées que pour le régime général. En auto-entreprise, il n’y a pas d’obligation de comptabilité, ce qui a un impact direct sur les frais de fonctionnement car pas de charge de comptable. Même si ce mode juridique limite l’activité à un seuil de chiffre d’affaires, la simplification des démarches est un gain de temps et d’argent.

La SAS (Société par Actions Simplifiées) a, quant à elle, les avantages les plus importants en matière de charges sociales. Le dirigeant cotise au régime général et ses dividendes ne sont pas soumis à charges sociales.

L’exonération des charges sociales sur les dividendes permet éventuellement de se rémunérer grâce à elles et donc de ne pas subir le poids de charges sociales.

Les mesures d’exonération

Un certain nombre de mesures permettent d’obtenir des exonérations de charges et il est important de se faire assister par des experts, comme Action Gestion Paie, afin de les connaître et de les demander. C’est ainsi qu’il existe des dispositifs pour les sociétés qui s’implantent dans des zones ZRR (Zone de Revitalisation Rurale) ou ZFU (Zone Franche Urbaine).

Ces aides s’appliquent également aux entrepreneurs bénéficiant de l’ACCRE ou aux jeunes entreprises innovantes.

Enfin, dans le cadre de la loi Fillon, les bas salaires sont exonérés des charges patronales et depuis janvier 2019 sur les cotisations chômage et retraite complémentaire.

Visiter le site https://www.action-paie.fr/social/optimisation-sociale/

Haut de page